DMLA : comment la dépister ?

En France, un million de personnes souffrent de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), principale cause de diminution de l’acuité visuelle après 50 ans. Aujourd’hui, un sommet mondial se réunit à Paris pour faire le point sur la recherche et les pistes thérapeutiques. Il existe deux formes de DMLA, sèche et humide. La première, la plus fréquente des deux (85 % des cas), reste sans possibilité de traitement, mais des essais sont actuellement en cours. La DMLA humide entraînant une perte rapide de la vision se soigne, quant à elle, depuis 2001 par l’injection d’un médicament dans le corps vitré de l’oeil.
L’inconvénient, c’est que le traitement doit être souvent répété. Alertés par l’existence de la maladie et la reconnaissance de ses symptômes grâce à l’actuelle campagne d’information sur la DMLA, vos patients seront heureux d’apprendre que la première association de patients malvoyants, Retina France, offre sur simple demande un test de dépistage simple à réaliser soi-même, la grille d’Amsler. Pour l’obtenir, ils peuvent appeler le numéro azur 0 810 30 20 50 ou se rendre sur le site Internet de l’association, www.retina.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *