Le son d’avoine : ses vertus

Le son d’avoine est réputé pour ses nombreuses vertus, notamment amincissantes, anti diabète et anti cholestérol. Le point sur ses atouts avec le médecin qui a révélé ses bienfaits au grand public : le nutritionniste Pierre Dukan.

Le son d’avoine fait maigrir

« Pris régulièrement, le son d’avoine possède des vertus amaigrissantes », selon le Dr Pierre Dukan, nutritionniste. Pourquoi le son d’avoine aide à mincir ? Par sa double action, rassasiante et satiétogène. Riche en fibres solubles et en pectine, il possède la propriété d’absorber 30 fois son volume d’eau. En le consommant pendant les repas tout en buvant suffisamment, ses fibres se solubilisent, s’engorgent d’eau dans l’estomac et procurent un rapide rassasiement mécanique. Autre atout : son action anti stockage calorique au niveau de l’intestin grêle. La haute viscosité du son le fait coller à tout ce qui l’entoure, notamment les nutriments et calories. Résultat, il les empêche de passer dans le sang et les entraîne avec lui directement dans les selles.

Il fait baisser le cholestérol

« Les fibres du son d’avoine, consommées régulièrement et en quantité suffisante, réduisent le taux du cholestérol sanguin d’origine alimentaire d’environ 15 %. Une solution intéressante pour ceux dont le taux de cholestérol se situe entre 2,10 et 2,30 g/l et ne relève pas encore pleinement de la médication », explique le Dr Dukan, nutritionniste. Pourquoi : Selon une étude australienne en 2002, les fibres solubles en grandes quantités favorisent l’excrétion fécale du cholestérol et diminuent sa fabrication par le foie. Consommation : 3 c. à soupe par jour avec un verre d’eau, une avant chaque repas, à vie. A noter : Le son d’avoine ne remplace pas les médicaments prescrits, mais aide à la prévention et participe à la guérison.

Il combat la constipation

Une femme sur trois est constipée, et la moitié d’entre elles de manière chronique. Le son d’avoine est une solution simple pour lutter contre ce problème. Pourquoi : Le son d’avoine est capable d’absorber jusqu’à 30 fois son volume d’eau et permet une meilleure hydratation de selles plus volumineuses, ce qui régule le transit intestinal sans violence ni irritation. Consommation : 3 c. à soupe par jour avec un verre d’eau avant les repas. L’action n’est pas immédiate mais s’inscrit sur la durée.

s

Il donne de l’éclat à la peau !

Comme de nombreuses céréales, le son d’avoine constitue une excellente source de minéraux et de vitamines (vitamines B, E, zinc, manganèse…), dont la synergie exerce une action de protection de la structure conjonctive et de l’élasticité de la peau. Pourquoi : C’est notamment l’une des meilleures sources de vitamine B2, très active sur la protection de la peau et des phanères (cheveux, ongles). Consommation : 2 c. à soupe le matin au petit déjeuner avec un liquide, à vie.

Il prévient le diabète

Bien qu’il ne remplace pas un régime pauvre en sucres ni l’exercice physique, le son d’avoine permet de ralentir la vitesse d’absorption des sucres, et transforme des sucres rapides en semi-lents. Pourquoi : Selon une étude canadienne en 2002, le bêta-glucane, une fibre soluble contenue en grande quantité dans le son d’avoine, ralentit l’absorption des sucres, réduit les pics de la glycémie et les besoins en insuline. Consommation pour les prédiabétiques : 2 c.à s. par jour avec un verre d’eau, une avant chacun des 2 principaux repas, à vie. A noter : Le son d’avoine ne remplace pas les médicaments prescrits pour une pathologie avérée, mais aide à la prévention et participe à sa guérison.

Ne confondez pas son et flocons d’avoine !

Le flocon est issu du grain d’avoine, riche en calories et en glucides, pauvre en fibres. Le son est issu, lui, de l’enveloppe fibreuse de l’avoine, très riche en béta glucane, principe médicinal de ces fibres. Seul le son possède les vertus mentionnées dans les pages précédentes. De plus, le son d’avoine est l’un des produits céréaliers les plus riches en protéines, bien davantage que les flocons. Sachez-le : Il est possible d’utiliser le son d’avoine dans des recettes. Le porridge au son d’avoine est par exemple très apprécié au petit déjeuner. On peut aussi l’introduire pour en faire des galettes, des muffins, des crêpes, des fonds de pizzas ou des boulettes.

Sources
Florence Massin – Validé par Dr Pierre Dukan

Remerciements au Dr Pierre Dukan, nutritionniste, auteur de l’ouvrage Mon secret minceur et santé – Le miracle du son d’avoine (Ed.J’ai lu) et créateur du site www.regimedukan.com – Jenkins AL, Jenkins DJ, et al. Depression of the glycemic index by high levels of beta-glucan fiber in two functional foods tested in type 2 diabetes. 2002. – Truswell AS. Cereal grains and coronary heart disease. Australie 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *