Réseau Sentinelles: Bulletin hebdomadaire du 07 au 13 décembre 2015

Diarrhée aiguëActivité modérée
Diarrhée aiguë
Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 171 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [150 ; 192], (soit 110 500 nouveaux cas), en légère augmentation par rapport à la semaine dernière mais en dessous du seuil épidémique (203 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d’incidences les plus élevés ont été notés en : Limousin (363 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [175 ; 550]), Aquitaine (331, IC 95% [107 ; 555]) et Auvergne (241, IC 95% [83,399]).
Concernant les cas rapportés, l’âge médian des cas était de 22 ans (de 4 mois à 92 ans). Les hommes représentaient 54% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : le pourcentage d’hospitalisation a été estimé à 0,8% (IC 95% [0,0 ; 1,8]).

Prévision : selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques [2], le niveau d’activité des diarrhées aiguës [devrait rester à un niveau stable cette semaine.
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite repose sur les ventes de médicaments (partenariat IMS-Health) [3]. La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d’alerte, indiquent une augmentation de l’activité.

[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.
[2] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.
[3] Pelat C, et al. A method for selecting and monitoring medication sales for surveillance of gastroenteritis. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2010 Oct;19(10):1009-18.