Syndromes grippaux du 18 au 24 janvier 2016 : activité grippale en augmentation en France métropolitaine

Selon l’Institut de veille sanitaire, en France métropolitaine, la semaine du 18 au 24 janvier 2016 :

– L’épidémie de grippe est arrivée en Bretagne.

Selon le réseau Sentinelles :

– L’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 115 cas pour 100 000 habitants, en-dessous du seuil épidémique (175 cas pour 100 000 habitants).

– Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Bretagne et Languedoc-Roussillon

– L’incidence des cas de syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter dans les prochaines semaines.

Il est encore temps pour se faire vacciner !

Accéder au bulletin complet de l’Institut de veille sanitaire : Bulletin Grippe Hebdomadaire du 27/01/2016
Accéder au bulletin complet du réseau Sentinelles : Bulletin Sentinelles du 27/01/2016-n°2016s03

Source : grippenet.fr 27 janvier 2016 16:08:20

La grippe continue à progresser, les internautes mobilisés

La grippe progresse toujours et elle est déjà épidémique dans trois régions de France métropolitaine (Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur) selon les observations du réseau GROG. Selon le réseau Sentinelles le seuil épidémique pourrait être franchi cette semaine. Par ailleurs, plus de 1 600 internautes volontaires participent désormais au nouveau système de surveillance de la grippe sur le Web (www.grippenet.fr), lancé le 23 janvier dernier, indique le réseau Sentinelles-INSERM.

Les départements qui enregistrent la plus forte participation sont la Corse du sud, la Haute-Corse, les Hautes-Alpes et Paris. Les volontaires sont invités chaque semaine à remplir un questionnaire récapitulant les symptômes qu’ils ont eus ou non depuis leur dernière connexion (fièvre, toux, etc.). Ces données anonymes sont immédiatement analysées et contribuent en temps réel à la surveillance de la grippe en France. Une nouveauté : on peut désormais voir la répartition des participants par commune. Le succès de cette expérimentation dépend justement de la participation de la population, selon les autorités sanitaires qui ont lancé ce nouveau réseau, l’InVS (Institut de veille sanitaire) et L’INSERM.

Quotipharm.com, le 09/02/2012