Mincinov®

Innovation 2017– Perte de poids* !

Véritable innovation scientifique dans le domaine de la minceur, Mincinov utilise un mécanisme d’action unique, issus des dernières recherches, pour une efficacité inégalée. Il permet la transformation des graisses blanches, beiges et brunes2.

Résultat de recherche d'images pour "mincinov"

Propriétés

  • Dégradation des graisses installées2
  • Capte les graisses et sucres alimentaires1
  • Diminue l’appétit1

Conseils d’utilisation

Prendre 4 comprimés par jour, en une seule prise, avec un verre d’eau.

Teintures capillaires : bien choisir

Les produits de coloration pour cheveux, sont supposés être efficaces pendant 3 à 6 semaines. Ils semblent d’ailleurs parfaitement remplir ce rôle. En revanche, leur composition inquiète les rédacteurs de la revue 60 millions de Consommateurs. Ils s’étonnent par exemple, de la présence de nombreux toxiques dans ces produits, avec des effets sanitaires qui seraient largement sous-estimés. La Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) conteste fermement cet article qui selon ses responsables, « alarme de façon abusive ». Que faut-il y penser ?

Au total, 18 teintures permanentes ont été testées. « Toutes assurent une bonne coloration, mais le problème majeur provient des substances chimiques potentiellement toxiques contenues dans ces produits. Nous avons recensé jusqu’à 15 ingrédients préoccupants dans une seule référence », souligne ainsi notre confrère.

Parmi ces ingrédients « qui posent question », il cite particulièrement l’ammoniaque, le paraphénylènediamine (PPD), le formaldéhyde, le toluène-2,5-diamine-sulfate et encore le 2,2-methylènebis-4-aminophenol HCI… Les effets secondaires évoqués sont pour l’essentiel, des réactions allergiques – « dont le risque varie selon les individus » – mais pas seulement. Le 2,2-methylènebis présenterait ainsi « un effet mutagène au-delà d’une certaine concentration ». Quant au formaldéhyde, il est désormais un cancérogène bien connu.

Un rapport européen accablant, déjà en 2007

La FEBEA a vivement réagi à cet article. « La composition des teintures capillaires est strictement encadrée par les autorités sanitaires européennes » explique-t-elle dans un communiqué. Lesquelles autorités, faut-il préciser, ont déjà sonné l’alarme… il y a 4 ans.

Dans un rapport de mars 2007, le Comité scientifique des Produits de Consommation (CSPC), appelait en effet à « examiner les propriétés de sensibilisation inhérentes à ces substances et l’exposition réelle des consommateurs (fréquence d’utilisation, quantités utilisées, proportion de la population susceptible d’être concernée, types et gravité des effets, etc.). A l’heure actuelle, nous disposons de peu de données systématiques concernant les cas d’allergies parmi les utilisateurs. Toutefois, vu l’augmentation considérable de l’emploi de ces produits au cours des dix dernières années, le rapport met en garde contre un problème potentiel pour la santé des consommateurs » !

Quels conseils de prévention ?

« D’une manière générale, respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des teintures », insiste l’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (AFSSaPS). Et sachez que des réactions allergiques peuvent apparaître :
- même si le produit est mentionné sans ammoniaque et/ou paraphénylènediamine (PPD) :
- même si aucune réaction n’est constatée après une touche d’essai.

Dans tous les cas, si vous utilisez ces produits, conservez bien l’emballage pendant un mois après utilisation. Les informations qui y figurent peuvent être vraiment utiles en cas d’effets indésirables.

Pour aller plus loin :
- Les colorations capillaires permanentes – quelques conseils pour bien les utiliser (PdF de l’AFSSaPS) ;
- Résumé du rapport du CSPC sur les teintures capillaires (PdF – Commission européenne).

Source : Commission européenne, mars 2007 – AFSSaPS, décembre 2011 – 60 millions de consommateurs, avril 2011, n°459, FEBEA, 23 mars 2011