Paludisme: utilisation de la doxycycline.

On propose souvent aux voyageurs qui se rendent en zone d’endémie, et notamment aux plus impécunieux, une prophylaxie par la doxycycline. Ce qui ne serait pas sans risque, si l’on en croit les guidelines des CDC américains qui  mentionnent spécifiquement les diarrhées à Clostridium difficile comme des complications potentielles de cette prophylaxie. A l’occasion d’un case report concernant un voyageur revenant d’un séjour de 4 mois au Brésil et en Bolivie, A. Nauberger et al. (Haifa, Israël) réalisent une revue de la littérature… qui montre que les cas de colite à C difficile associées à cette prophylaxie sont très rares, qu’on ne connaît en réalité que très peu de choses sur le sujet, et en tout état de cause vraiment pas assez pour éliminer le médicament dans cette indication avec un rationnel médical acceptable.

Nauberger A et coll. : Clostridium difficile infection after malaria chemoprophylaxis with doxycycline: Is there an association? Travel Medicine and Infectious Disease 2011, 9: 243-245