ZOLPIDEM assimilé à un stupéfiant

Ansm, médicament, zolpidem, Stilnox, abus, dépendance, stupéfiant

Dans un point d’information publié le 11 janvier 2017, l’Agence nationale de sécurité du médicament explique pourquoi le zolpidem (Stilnox et génériques) sera assimilé à un stupéfiant à compter du 10 avril prochain.

Les enquêtes d’addictovigilance mises en place depuis 1993 ont montré une augmentation du nombre et de la sévérité des cas d’abus et de pharmacodépendance, avec :

– utilisation dans les troubles sévères du sommeil à doses élevées et sur de longues périodes ;

– mésusage ou abus à la recherche d’effet récréatif ;

– utilisation détournée par des usagers de drogues (injections);

– augmentation du nombre de cas de soumission chimique avec le zolpidem, qui est maintenant la molécule la plus impliquée.

L’ANSM précise que, malgré la prescription sur ordonnance sécurisée en toutes lettres, le pharmacien n’aura pas l’obligation d’archiver une copie des ordonnances pendant 3 ans.